L’Institut Bioforce s’implante à Dakar

[Communiqué Bioforce – Novembre 2016]

L’Institut Bioforce s’implante à Dakar pour former une nouvelle génération d’humanitaires et répondre à l’appel des organisations internationales

A partir de novembre 2016, l’Institut Bioforce ouvre un nouveau centre régional à Dakar (Sénégal) qui conduira l’ensemble de ses formations aux métiers et compétences humanitaires. Ce dispositif unique est une avancée majeure pour améliorer durablement la capacité d’intervention humanitaire des organisations internationales et locales de cette région. 

Les régions d’Afrique de l’Ouest et Centrale sont le théâtre de nombreuses crises liées à des conflits ou au changement climatique. Pour les organisations humanitaires présentes sur place, recruter des professionnels compétents capables de répondre aux besoins des populations est un défi quotidien et impacte leur capacité d’intervention. Quinze organisations ont lancé un appel à la mise en place d’une offre de formation qualifiante et reconnue dans cette région.

Aujourd’hui, à Dakar, l’Institut Bioforce propose une offre de formation accessible et indispensable autant au personnel de ces organisations qu’aux acteurs locaux, ceux qui se mobilisent en première ligne pour répondre aux crises. L’ambition de l’Institut Bioforce est donc de participer activement à l’émergence d’un vivier d’une nouvelle génération d’humanitaires, tout en accompagnant les organisations et institutions locales qui font face aux crises.

En ouvrant ce centre à dimension régionale à Dakar, point névralgique des organisations humanitaires opérant en Afrique de l’Ouest et Centrale, l’Institut Bioforce répond à ces nombreux enjeux :

–         Dès mars 2017, 21 sessions courtes de formation, dispensées par des intervenants internationaux et régionaux, développeront les compétences des équipes des organisations  humanitaires : voir le catalogue complet

–         Dès mai 2017, seront ouverts 6 parcours courts (3 mois) et certifiés (diplômes de niveau I à III) de formation aux métiers de l’humanitaire (logisticien, responsable RH et finances, responsable projets protection de l’enfance en situation d’urgence, coordinateur de projet, puis responsable projets eau, hygiène et assainissement et responsable projets nutrition). voir le catalogue complet

–         Les équipes de ce centre régional assureront également un service de formation sur mesure adapté aux besoins de renforcement des capacités de chaque organisation ou institution.

Parce que nous sommes convaincus que la qualité de l’aide apportée aux populations vulnérables dépend largement des capacités des organisations et des individus qui interviennent, nous mobilisons au quotidien nos énergies et nos savoir-faire pour les améliorer : ce nouveau Centre Bioforce représente une avancée majeure pour améliorer durablement les interventions humanitaires dans cette région grâce à des professionnels formés et opérationnels.

email