Archives de catégorie : ONG et secteur marchand: menace ou opportunité?

Partenariat avec les opérateurs privés : un indispensable débat au sein des ONG

Anne-Aël Pohu • Juriste et experte indépendante en développement international

A.A. Pohu

Pour clore – temporairement – ce dossier, Anne-Aël Pohu aborde le cas particulièrement éclairant des « compagnies privées de développement », ces sociétés qui se sont créées presque exclusivement pour intervenir sur le champ du développement et de l’humanitaire. Percevant des fonds publics, sous-traitant à des ONG pour remplir leurs engagements, elles induisent un véritable changement de paradigme. Les ONG gagneraient à ouvrir un véritable débat pour ne pas être emportées par ce mouvement de fond. Continuer la lecture

Comment l’arrivée des entreprises réinterroge les notions de légitimité et de redevabilité : l’exemple des programmes de cash transfer

Isabelle Schlaepfer • PhD researcher at the Humanitarian and Conflict Response Institute, University of Manchester

I. Schlaepfer

C’est à une salutaire mise en perspective que nous invite Isabelle Schlaepfer dans le débat sur les impacts de l’arrivée des entreprises dans le domaine humanitaire. Puisant à la question récurrente de la légitimité des ONG, elle démontre comment les règles du nouveau management influencent la manière de concevoir et de mettre en pratique la redevabilité aussi bien envers les bailleurs, les acteurs gouvernementaux qu’envers les bénéficiaires, de plus en plus conçus comme consommateurs de l’aide. Continuer la lecture

Quand ONG et organismes lucratifs collaborent : l’insertion économique des réfugiés en Équateur

Lucie Laplace • Doctorante en Sciences politiques à l’Université Lumière Lyon 2 et chercheuse associée à la Facultad Latinoamericana de Ciencias Sociales (FLACSO)-Équateur

L. Laplace

Tout comme la problématique des réfugiés ne se cantonne pas à l’espace européen, la collaboration entre ONG et entreprises est en voie de globalisation. L’article de Lucie Laplace étudie la manière dont l’insertion sociale des migrants en Équateur est gérée par les organismes d’aide humanitaire dans le cadre de partenariats avec des acteurs du secteur lucratif. Une expérience promue par le HCR qui, selon l’auteure, ne donne pas les résultats attendus. Surtout, elle aboutirait à une déresponsabilisation des acteurs sociopolitiques comme économiques. Continuer la lecture

L’hybridation de l’économique et du social : l’exemple d’arcenciel au Liban

Kristel Guyon • Association arcenciel (Beyrouth, Liban)

K. Guyon

Alors que l’entrepreneuriat social fait encore parfois figure d’innovation récente en France, cela fait plus de trente ans que l’association libanaise arcenciel a fait ce choix. Kristel Guyon explique ici les origines, la philosophie, l’organisation et finalement les avantages comme les inconvénients d’un modèle hybride. Continuer la lecture

Les ONG ont-elles le monopole des bonnes intentions ?

Mathieu Dufour • Directeur financier d’Alima (Alliance for international medical action)

M. Dufour

C’est une ONG qui ouvre le dialogue et, par la voix de son directeur financier, tient un discours aussi décomplexé que sérieusement étayé envers les entreprises et les passerelles jetées avec le monde humanitaire. Évoquant les vertus de l’entrepreneuriat social, de l’impact investing, de la blockchain ou des « contrats à impact social », Mathieu Dufour ne craint pas d’annoncer la mort prochaine de la rupture théorique entre le privé et les ONG. Continuer la lecture