Archives de catégorie : Perspectives – N5

De l’humanitaire comme outil de dissuasion en Grèce

Arjun Claire • Humanitarian Affairs consultant   

A. Claire

L’aide humanitaire a souvent été instrumentalisée par les États. Mais plus récemment, elle aurait été utilisée comme un outil de gestion de la « crise des réfugiés » dans les États membres aux frontières de l’Europe. En prenant la Grèce comme référence, l’auteur considère en effet que l’aide humanitaire peut non seulement être un instrument pour traiter des conséquences des politiques restrictives de l’Europe en matière de migration, mais peut aussi constituer un élément d’une stratégie plus large visant à décourager de nouvelles arrivées vers les côtes européennes. Il affirme que la situation d’urgence en Grèce est une construction qui légitimise la présence d’acteurs humanitaires et, par extension, avalise l’existence de conditions de vie indécentes. Leur désengagement étant difficilement envisageable, Arjun Claire propose que les acteurs humanitaires atténuent les conséquences de leur implication en opposant une résistance active envers l’affirmation d’une urgence discursive.

Continuer la lecture

Mise à l’abri, hospitalité ou accueil des réfugiés : les ambiguïtés irrésolues du camp de La Linière

Franck Esnée • Ancien chef de mission Médecins Sans Frontières en France   
Michaël Neuman • Directeur d’études, Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires (Crash)/Médecins Sans Frontières   

F. Esnée

M. Neuman

C’est en quelque sorte à un droit de suite que nous invitent Franck Esnée et Michaël Neuman. Celui-ci et Angélique Muller avaient en effet déjà consacré un article au travail des acteurs associatifs et politiques sur Grande-Synthe et son camp du Basroch. Suite au démantèlement de ce dernier et à l’installation des réfugiés sur le nouveau camp de La Linière, au printemps 2016, les auteurs reviennent ici sur une année de tergiversations, voire d’incohérences qui en disent long sur notre rapport aux réfugiés.

Continuer la lecture