Numéro 15 – Novembre 2020

Covid-19 : Retours d'expériences et enjeux d'avenir

EDITORIAL

L’histoire sans fin

Par Boris Martin et François Grünewald - Nous n’en avons pas terminé avec la pandémie de la Covid-19. Après avoir tenté de gérer, avec des résultats très variables selon les continents, l’épisode durant le premier semestre 2020, le monde se trouve confronté à de très nombreuses inconnues sur lesquelles des scénarios doivent encore être écrits. [Lire la suite]

PERSPECTIVES

L’invention de l’impartialité : histoire d’un principe humanitaire, entre raisons juridique, stratégique et algorithmique

Par Joël Glasman - Le principe d’impartialité, que l’on réduit souvent à un principe de répartition mathématique, fut à l’origine forgé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), alors en quête de légitimité. Or réduire l’impartialité à un principe algorithmique de distribution des ressources, c’est conforter la position de surplomb des organisations déterritorialisées. [Lire la suite]

Communiquer et convaincre : un regard d’humanitaires sur la réponse française à l’épidémie de coronavirus

Par Emmanuel Baron et Michaël Neuman Dans cet article, les deux auteurs examinent certains éléments de la réponse française à l’épidémie à l’aune de l’expérience de Médecins Sans Frontières, en particulier du point de vue des relations qui unissent acteurs de la réponse à ceux qui en sont l’objet. [Lire la suite]

Les personnes en situation de sans-abrisme face à la Covid-19 : étude sur des éléments d’une praxis humanitaire chez des acteurs associatifs de Marseille

Par Olivia Nevissas, Aurélie Tinland, Cyril Farnarier, Emilie Mosnier et Marine Mosnier Si Marseille a beaucoup fait parler d’elle depuis le début de la pandémie, le travail mené par ses acteurs médico-sociaux est bien souvent resté dans l’ombre. Cet article permet de mesurer leur engagement. Surtout, rassemblant de multiples compétences autour de l’anthropologue Olivia Nevissas, il permet de poser les termes d’un possible renouvellement de la pratique humanitaire. [Lire la suite]

Apprendre de la Covid-19 : l’inextricable lien entre la santé et le logement

Par George Foden - S’il est une exigence sanitaire autant qu’une cause d’inégalité que la pandémie a mis cruellement en lumière, c’est bien celle qui a trait au logement. Pour l’auteur, les acteurs humanitaires doivent intégrer cette exigence. [Lire la suite]

L’impact de la Covid-19 sur les organisations de la société civile africaine

Par Irène Sesmaisons Si la pandémie a relativement épargné l’Afrique en termes de taux d’infection comme de mortalité, il en va différemment de ses impacts sur les associations du continent. L’auteure s’appuie sur un récent rapport pour en prendre la mesure, tout en dégageant les pistes d’une adaptation bénéfique de la société civile. [Lire la suite]

La localisation de l’aide au prisme de la Covid-19 : question de choix ou dernier recours ?

Par Marie-Claude Savard, François Audet et Marie-Pierre Leroux Pays parmi les plus exposés aux risques naturels, le Vanuatu est aussi l’un des rares au monde à n’avoir enregistré aucun cas de Covid-19. S’étant fermé aux premières heures de la pandémie, il n’a plus eu alors qu’à compter sur ses propres ressources humaines pour essuyer les dégâts occasionnés par un cyclone. Un exemple relevé par les auteurs pour vanter, une fois encore, les vertus de la localisation. [Lire la suite]

Collecte de données : les leçons tirées de la pandémie de Covid-19 dans les camps de réfugiés rohingyas de Cox’s Bazar au Bangladesh

Par Candice Holt, Xiomara Hurni-Cranston, Lamiya Mahpara Ahmed et Federica Mastroianni Le recueil de données fait aujourd’hui partie intégrante de l’action humanitaire. Et sur ce volet d’activités, comme sur les actions d’aide elles-mêmes, la survenue de la pandémie a contraint les organisations à s’adapter. Ce retour d’expérience dans les camps de Cox’s Bazar au Bangladesh enseigne notamment combien les réfugiés représentent une ressource précieuse. [Lire la suite]

Entre menaces et opportunités : la réponse canadienne face à la Covid-19

Par Diane Alalouf-Hall, Yvan Conoir, Jean Marc Fontan, David Grant-Poitras et Stéphanie Maltais Comment le Canada, particulièrement éprouvé par la pandémie, s’est-il organisé ? C’est à une revue de détail particulièrement instructive que s’est livrée ce collectif d’auteurs. On y apprend comment organisations non gouvernementales, Croix-Rouge canadienne, gouvernements provinciaux et militaires sont venus en renfort des équipes médico-sociales. [Lire la suite]

Réinventer la mise en récit à la faveur de la Covid-19 ?

Par Madhushala Senaratne Le storytelling, autrement dit la mise en récit, est désormais bien intégrée aux techniques de communication des organisations humanitaires. Au point que le terme anglais y a pris toute sa place au-delà de son aire anglo-saxonne de création. L’auteure, doctorante, postule ici que la pandémie actuelle pourrait – devrait ? – aider à en réinventer les ressorts. En somme, c’est peut-être maintenant que s’inventent les futures manières de raconter le monde et ses souffrances. [Lire la suite]

TRANSITIONS

Représentation d’autrui faussée, modernité négligée et partenariat tronqué : pourquoi il faut décoloniser le plaidoyer humanitaire

Par François Sennesael L’appel à décoloniser de très nombreux domaines de la vie sociale se fait de plus entendre dans le secteur de l’aide internationale. Pour l’auteur, un des chantiers devrait concerner le plaidoyer qui, selon lui et avec de forts arguments, reste ancré dans le système de représentation d’autrui forgé au début du XXe siècle. [Lire la suite]

TRIBUNE

Se donner les moyens de lutter contre l’impunité des agresseurs de travailleurs humanitaires

Par Philippe Ryfman - Un été meurtrier. Les nombreux assassinats de travailleurs humanitaires survenus ces derniers mois ont relancé le débat dans le milieu de l’aide. À l’acceptation des risques et au renforcement des protocoles de sécurité, faut-il ajouter des mesures de protection juridique ? Philippe Ryfman expose son point de vue, en s’interrogeant sur une qualification spécifique et en mettant l’accent sur le scandale de l’impunité. [Lire la suite]

« Photographie humanitaire » : le point de vue d’un historien

Entretien avec Bruno Cabanes Bruno Cabanes est historien, spécialisé en histoire contemporaine. Il occupe la chaire Donald G. and Mary A. Dunn d’histoire de la guerre à l’Ohio State University, aux États-Unis. C’est au sujet de l'ouvrage Un siècle de réfugiés, sous-titré Photographier l’exil et publié en 2019 aux Éditions du Seuil, que nous souhaitions échanger avec lui. [Lire la suite]

Retrouvez Brax sur Facebook et Twitter : www.facebook.com/DessinsRashBRAX@rashbrax

 

Le nerf de la guerre - Une très large proportion de l’action humanitaire est consacrée à des zones de conflit. Chaque année, sur tous les continents, entre 100 et 200 millions de personnes dépendent d’une aide extérieure vitale pour leur survie. [Lire la suite]

 

 

 

 

Un printemps qui dure - Le monde ne cesse d’être bousculé par la montée en puissance des sociétés civiles qui se révoltent contre les injustices, les puissants, la manière de gouverner, mais aussi pour davantage de libertés, de démocratie et de considération vis-à-vis de notre planète. [Lire la suite]

 

 

 

 

Approche alternative du changement - Le premier ouvrage examine la manière dont le comportement humain est façonné par nos aspirations, émotions, pensées et sensations et, à l’inverse, la manière dont les expériences qui découlent de notre comportement ont un impact sur nous-mêmes, sur autrui, et sur la planète. [Lire la suite]

 

L’histoire à rebrousse-poil - La décolonisation commence au premier jour de la colonisation. Dès l’arrivée des premiers Européens, les peuples d’Afrique et d’Asie se soulèvent. Personne n’accepte de gaîté de cœur d’être dominé. [Lire la suite]

 

 

 

 

40 ans de Solidarités International - Afghanistan, 1980. Face à la guerre imposée par l’invasion soviétique, un groupe de jeunes Français part secourir la population. À pied ou à cheval, franchissant clandestinement la frontière, ils vont porter une aide dans les régions les plus reculées. [Lire la suite]

 

 

 

40 ans de Médecins du Monde - En 2020, Médecins du Monde fête ses 40 ans. L’âge de la maturité peut-être, l’occasion surtout de revenir sur ce qui fonde l’association, de passer en revue les épisodes marquants de son histoire et de faire ressortir les lignes de force de son action, déjà énoncées il y a quatre décennies. [Lire la suite]

Traducteurs :

Thérèse Benoit • Méline Bernard • Gillian Eaton • Gabriel Grandjouan • Lucile Guieu • Alan Johnson • Juliet Powys • Darin Reisman • Derek Scoins

Correction de la version française :

Catherine Tranchant

Correction de la version anglaise :

A.D.T. International

Remerciements pour leurs contributions bénévoles :

Brax • Damian Gonzalez Dominguez (CICR/ICRC) • Laethicia Lamotte (HI - Humanité & Inclusion)

Conception :

In medias res

Imprimeur :

Imprimerie Brailly – Saint-Genis-Laval

ISSN : 2492-7120