Numéro 16 – Mars 2021

Violences sexistes et sexuelles : où en est l’humanitaire ?

EDITORIAL

L’humanitaire au défi des violences sexistes et sexuelles

Par Boris Martin et Jan Verlin - Début 2018, plusieurs employés d’une organisation non gouvernementale (ONG) britannique sont accusés d’abus sexuels commis en Haïti après le séisme de 2010. Ce qui deviendra « le scandale Oxfam » révèle que l’humanitaire n’échappe pas au fléau des violences sexistes et sexuelles. [Lire la suite]

PERSPECTIVES

Comment la pandémie de Covid-19 renforce la nécessité d’une pratique opérationnelle en anthropologie de la santé

Par Yannick Jaffré - S’il est une leçon que l’on doit retenir de la pandémie de la Covid-19, c’est bien que nos systèmes de santé, et avec eux des pans entiers de nos savoirs scientifiques, ont été submergés par cette forme d’irruption du réel. Pour combler les interstices qui se révèlent béants, Yannick Jaffré explique ici comment les chercheurs en sciences sociales et les acteurs de la santé ont tout intérêt à travailler ensemble. [Lire la suite]

FOCUS

Comment mieux comprendre la gestion des violences sexistes et sexuelles commises par des humanitaires

Par Jan Verlin Pour introduire ce dossier, son copilote Jan Verlin présente une revue non-exhaustive de la littérature académique consacrée au thème des violences sexistes et sexuelles dans l’humanitaire. Le premier constat est que s’il a trop longtemps échappé aux praticiens du secteur humanitaire, il est également quasiment absent des « études humanitaires ». L’auteur propose donc un cadre d’analyse permettant de comprendre comment les organisations implantent des dispositifs de lutte contre ces violences. S’il offre de prendre la mesure des potentialités des réformes proposées par ces organisations, il met également en lumière leurs limites. [Lire la suite]

Réflexions sur le patriarcat et la lutte contre les violences sexistes et sexuelles au sein du secteur humanitaire

Par Segolen Guillaumat Si le secteur humanitaire n’échappe pas aux violences sexistes et sexuelles, c’est qu’il est soumis au rapport patriarcal de domination homme-femme, comme tant d’autres secteurs de la société. Certaines de ses spécificités peuvent aussi faciliter des violences auprès de populations vulnérables quand d’autres lui permettraient de « s’immuniser » contre leurs plaintes. Pour contrer l’emprise du patriarcat dans le secteur humanitaire, l’autrice milite pour que celui-ci prenne une « position dominante » sur le sujet et aide à une libération de la parole, en tenant compte du contexte local dans lequel ces violences sont ancrées. [Lire la suite]

Abus sexuels commis par des acteurs humanitaires : du relativisme moral à la concurrence des victimes

Par Françoise Duroch et Emmanuel Noyer - S’appuyant sur l’exemple de Médecins Sans Frontières (MSF), Françoise Duroch et Emmanuel Noyer reviennent sur les mesures prises par l’organisation non gouvernementale (ONG) pour lutter contre les violences sexuelles. Les auteurs montrent le relativisme moral qui traverse les organisations humanitaires soucieuses de préserver leur image publique. Certes elles sont de plus en plus conscientes de leur obligation de veiller aux comportements de leurs salariés, mais les dispositifs doivent s’attaquer aux inégalités, notamment de genre. Pour les auteurs, les ONG n’y parviendront qu’en intégrant des approches intersectionnelles. [Lire la suite]

Portrait de la lutte contre les violences sexuelles dans les organisations québécoises de coopération internationale

Par Isabelle Auclair, Jade St-Georges, Stéphanie Maltais, Sophie Brière et Anne Delorme Comment les organisations québécoises de coopération internationale (OCI) prennent en charge les violences sexistes et sexuelles ? S’appuyant notamment sur une enquête menée en 2018 auprès d’une quarantaine de ces OCI, les cinq autrices estiment que le champ d’application et finalement la valeur incitative des dispositifs mis en place sont plus que variables. [Lire la suite]

Exploitation et abus sexuels dans les organisations humanitaires au Cameroun : dispositifs de repérage et logiques d’obstruction

Par Jean Émile Mba Turnover du personnel, violations de confidentialité au sein des organismes chargés de recueillir les plaintes, tentatives d’étouffement par les autorités chargées des camps de réfugiés : autant de données qui expriment la difficulté à mettre en place des actions contre les abus sexuels dans des contextes fragiles. C’est le cas au Cameroun où Jean Émile Mba nous invite à découvrir les efforts incontestables mais aussi les limites des dispositifs mis en place pour lutter contre les abus commis par des personnels humanitaires. [Lire la suite]

« Ne pas nuire » : le défi du sexe transactionnel dans les opérations humanitaires

Par Jasmine-Kim Westendorf Se basant sur des témoignages recueillis sur différents théâtres d’opérations humanitaires, Jasmine-Kim Westendorf analyse les conditions politiques, mais aussi concrètes, qui facilitent les abus. L’autrice traite en particulier du « sexe transactionnel », particulièrement complexe à combattre tant il s’insère dans le déséquilibre des relations entre humanitaires et bénéficiaires. [Lire la suite]

TRANSITIONS

La professionnalisation de l’action humanitaire : un chantier qui reste ouvert

Par Rory Downham Depuis longtemps, le secteur humanitaire revendique sa pleine « professionnalisation ». Pourtant, une étude récente menée par Bioforce tend à relativiser ce satisfecit. Rory Downham, qui l’a pilotée, revient sur les conclusions de ce travail participatif qui remet en cause quelques certitudes, mais ouvre des pistes d’amélioration. [Lire la suite]

TRIBUNE

L’humanitaire au risque de l’empêchement : quelles analyses pour quelles stratégies correctives ?

Par Pierre Micheletti  - Les difficultés croissantes d’acceptation des organisations non gouvernementales (ONG) comme les accidents de sécurité trouvent aussi leur source dans la structuration même du système humanitaire international. Revenant sur l’architecture de ce dernier, l’auteur remet en cause les logiques de financement comme les contraintes liées aux lois antiterroristes. Il en appelle à une réforme du système de financement et annonce un nécessaire débat au sein des ONG françaises. [Lire la suite]

REPORTAGE

Bye bye, Moria ?

Par ReFOCUS Media Labs En septembre 2020, le camp de réfugiés de Moria, situé sur l’île de Lesbos, en Grèce, opérait un bref retour sur le devant de la scène internationale du fait de sa destruction quasi totale dans une série d’incendies. Pour retracer les mois qui ont précédé et suivi l’incendie, Alternatives Humanitaires s’est associé aux photographes et journalistes citoyens de ReFOCUS Media Labs, une initiative créée par des activistes engagés auprès des demandeurs d’asile. [Lire la suite]

CULTURE

Les ONG rattrapées par #MeToo

 

La gestion de projets de A à Z - Conçu dans une approche de gestion, cet ouvrage répertorie et documente toutes les étapes du cycle de vie d’un projet de développement international ou d’action humanitaire. Ce guide propose une démarche rigoureuse qui permet à la fois d’intégrer une vision complète et actuelle des concepts, méthodes et outils d’application en matière de gestion de projets et d’aborder de façon simultanée le développement international et l’action humanitaire. [Lire la suite]

 

 

 

Le dérèglement climatique saisi par la littérature - Tout commence par une question simple : pourquoi le dérèglement climatique est-il absent de notre littérature contemporaine ? La crise climatique est un nouveau type d’événement, difficile à se représenter, car incompatible avec les récits et l’imaginaire qui ont structuré notre monde. [Lire la suite]

 

 

 

 

Quand la BD rencontre la sociologie - La collection Sociorama signe la rencontre entre bande dessinée et sociologie. D’un côté, des sociologues amateurs de BD qui ont créé l’association Socio en cases ; de l’autre, des auteurs de BD curieux de sociologie. Ensemble, ils ont initié une démarche originale : ni adaptation littérale, ni illustration anecdotique, mais des fictions ancrées dans les réalités du terrain. [Lire la suite]

 

Traducteurs :

Gillian Eaton • Sophie Jeangeorges • Juliet Powys • Darin Reisman • Benjamin Richardier • Derek Scoins

Correction de la version française :

Catherine Tranchant

Correction de la version anglaise :

A.D.T. International

Remerciements pour leurs contributions bénévoles :

Brax • Damian Gonzalez Dominguez (CICR/ICRC) • Editions Casterman • Douglas F. Herman • Laethicia Lamotte (HI - Humanité & Inclusion)

Conception :

In medias res

Imprimeur :

Imprimerie Brailly – Saint-Genis-Laval

ISSN : 2492-7120