Numéro 3 – Novembre 2016

EDITORIAL

Migrations contraintes : une nécessaire humanité

Cet éditorial – et plus largement le dossier de ce nouveau numéro – se veut une contribution au dépassement, un appel à notre responsabilité commune d’éclairer cette situation, de mettre de la couleur et des nuances sur une histoire qui paraît de plus en plus grise. [Lire la suite]

PERSECTIVES

Sommet humanitaire mondial : une occasion manquée ?

Antonio Donini nous livre ici une synthèse plus en nuance, à peine moins désenchantée à vrai dire, mais redoutablement étayée. Évoquant au passage le tout récent sommet des Nations unies sur les migrants, thème de notre actuel dossier, tout aussi peu encourageant sur cette cause prioritaire, l’auteur soulève l’Arlésienne du système humanitaire actuel : sa réforme institutionnelle. [Lire la suite]

À la rencontre des autorités nationales : l’expérience guinéenne de Médecins Sans Frontières pendant l’épidémie d’Ebola

L’épidémie d’Ebola n’en finit pas de délivrer ses enseignements. C’est d’ailleurs ce qui ressortait du dossier que nous lui avions consacré dans notre numéro inaugural : son ampleur, les échecs comme les succès rencontrés à l’occasion de cette crise sans précédent exigeaient que l’on en tire les leçons. [Lire la suite]

FOCUS : MIGRATIONS CONTRAINTES: UN DEFI MONDIAL

Symbole fort de la crise migratoire, la situation des camps de migrants dans le Nord de la France attire sur elle quantité de représentations erronées. Angélique Muller et Michaël Neuman opèrent ici un retour d’expérience sur l’action menée par Médecins Sans Frontières dans le cadre d’un projet d’assistance aux migrants dans la ville de Grande-Synthe. Des enseignements riches, au plus près du terrain et de « l’improbable coalition d’acteurs » qui, chaque jour, fait la démonstration d’une solidarité concrète. [Lire la suite]

Le dernier rapport du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) dresse un bilan accablant de la situation des migrants dans le monde. Il conforte les observateurs dans l’idée que la crise migratoire en Europe n’est que l’arbre qui cache la forêt d’un phénomène global et de politiques répressives presque systématiques. Spécialiste reconnue, Idil Atak a répondu aux questions du chercheur canadien Yvan Conoir avant que ce dernier apporte un éclairage sur la doctrine et les actions du HCR en matière de détention/rétention des migrants, en particulier les mineurs.[Lire la suite]

De nombreuses crises liées aux migrations forcées se développent à travers le monde, « dans l’ombre des centres de gravité humanitaire que sont la crise syrienne et ses corollaires en Europe », pour reprendre la formule forte des deux auteurs, membres de Solidarités International. Suivant en parallèle les contextes du Nigeria et du Myanmar où l’ONG française est présente auprès de déplacés, naviguant entre critique et autocritique, Marie-Alice Torré et Thierry Benlahsen déroulent une réflexion qui va du terrain aux instances de décision. [Lire la suite]

Loin de la crise migratoire en Europe, le Cameroun, à l’instar de nombreux autres pays du Sud, connaît une problématique migratoire complexe, au cœur des soubresauts que connaît l’Afrique centrale. Observateur privilégié et connaisseur du tissu associatif local, Achille Valery Mengo lève le voile sur une crise humanitaire à bas bruit, souligne les difficultés des acteurs internationaux et milite pour une reconnaissance plus forte des acteurs locaux, à même d’apporter leur expertise. [Lire la suite]

Avec l’expression « réfugiés climatiques », ce sont deux actualités qui se télescopent. Celle des migrants et celle du changement climatique. Elles convergent pour étendre la problématique des mouvements forcés de population à un niveau jamais atteint et relancent, s’agissant de ces migrants d’un nouveau type, la question de leur reconnaissance juridique. [Lire la suite]

La crise migratoire en Europe, et plus largement la situation des personnes en mouvement dans le monde, devient l’une des questions majeures du siècle. Elle ne sera pas résolue si les décideurs, les opinions et les ONG ne se projettent pas pour anticiper les évolutions à venir. C’est à un exercice de prospective, toujours difficile, que se livre ici Michel Maietta, rendant compte des travaux de l’IARAN, un nouveau réseau d’analystes œuvrant de Yangon à Dakar et couvrant cinq grandes régions du globe. [Lire la suite]

ETHIQUE

Éthique humanitaire et relations internationales : contradictions ou (ré)conciliations ?

Virginie Troit s’attache ici à frayer un chemin à l’éthique dans le champ humanitaire. L’auteure, déléguée générale du Fonds Croix-Rouge française, le fait en prenant en compte aussi bien le contexte des relations internationales que les exigences de la pratique humanitaire. Deux contraintes qui, bien souvent, empêchent les ONG de donner à l’éthique la place qui doit sans doute être la sienne. [Lire la suite]

TRANSITIONS

Un regard sur les ONG en Chine

Comme sur beaucoup de questions, la simplification est monnaie courante lorsqu’il s’agit d’aborder la société chinoise. Le champ des associations n’y échappe pas, ce qui amène souvent à nier l’idée même d’organisations non gouvernementales dans un pays perçu comme centralisé et méfiant envers tout ce qui peut concurrencer l’État. Verena Richardier nous aide à entrer dans la complexité de la société chinoise pour mieux comprendre la place qu’y occupent les ONG. [Lire la suite]

INNOVATIONS

La corruption : un défi auquel n’échappe pas le secteur humanitaire

La corruption. Un mot tabou que l’on croirait réservé aux marchés publics, au croisement de la politique, des entreprises peu scrupuleuses et des pieuvres mafieuses. Pourtant, dans les pays fragiles ou déstabilisés dans lesquels ils interviennent, les humanitaires y sont souvent confrontés. [Lire la suite]

REPORTAGE

Ni sains ni saufs : les enfants non-accompagnés dans le Nord de la France

Dans la crise des réfugiés et des migrants en Europe, une personne sur trois en quête de refuge est un enfant. Parmi ces enfants, des mineurs non accompagnés. Aucun recensement exhaustif de ces enfants n’existe. De par leur grande mobilité, les chiffres évoluent constamment. On estime qu’ils sont en permanence environ 500, présents sur l’ensemble du littoral de la Manche depuis début 2016. [Lire la suite]

althum3_visuelsblog_625x4208