Numéro 6 – Novembre 2017

EDITORIAL

Entreprises et ONG : la maturité d’un débat

Par Boris Martin - Depuis plusieurs années, l’écosystème humanitaire est en pleine transition. C’est même une des raisons d’être de notre revue que d’accompagner cette dernière et de la mettre en débat en invitant ses acteurs comme ses observateurs au dialogue. S’il est un phénomène emblématique de cette évolution, c’est bien l’arrivée du secteur marchand dans un domaine d’activité qui l’avait longtemps tenu à l’écart, comme en marge. [Lire la suite]

PERSPECTIVES

Aide humanitaire en Palestine : repenser la neutralité au prisme de la protection de l’enfance

Par Joan Deas et Elise Reslinger - En novembre 1947 était adopté le Plan de partage de la Palestine qui allait ouvrir le chapitre des guerres israélo-arabes. Soixante-dix ans plus tard, la situation humanitaire en Territoire palestinien occupé ne cesse de se détériorer, particulièrement dans la bande de Gaza, en processus de « dé-développement ». Joan Deas et Elise Reslinger, au prisme de la question de la protection des enfants palestiniens, nous invitent à repenser et questionner le paradigme de l’aide humanitaire en place aujourd’hui, sclérosée par une approche gestionnaire favorisant la déresponsabilisation de la puissance occupante. [Lire la suite]

FOCUS: ONG ET SECTEUR MARCHAND: MENACE OU OPPORTUNITÉ

Les ONG ont-elles le monopole des bonnes intentions ?

Par Mathieu Dufour - C’est une ONG qui ouvre le dialogue et, par la voix de son directeur financier, tient un discours aussi décomplexé que sérieusement étayé envers les entreprises et les passerelles jetées avec le monde humanitaire. Évoquant les vertus de l’entrepreneuriat social, de l’impact investing, de la blockchain ou des « contrats à impact social », Mathieu Dufour ne craint pas d’annoncer la mort prochaine de la rupture théorique entre le privé et les ONG. [Lire la suite]

L’hybridation de l’économique et du social : l’exemple d’arcenciel au Liban

Par Kristel Guyon - Alors que l’entrepreneuriat social fait encore parfois figure d’innovation récente en France, cela fait plus de trente ans que l’association libanaise arcenciel a fait ce choix. Kristel Guyon explique ici les origines, la philosophie, l’organisation et finalement les avantages comme les inconvénients d’un modèle hybride. [Lire la suite]

Quand ONG et organismes lucratifs collaborent : l’insertion économique des réfugiés en Équateur

Par Lucie Laplace - Tout comme la problématique des réfugiés ne se cantonne pas à l’espace européen, la collaboration entre ONG et entreprises est en voie de globalisation. L’article de Lucie Laplace étudie la manière dont l’insertion sociale des migrants en Équateur est gérée par les organismes d’aide humanitaire dans le cadre de partenariats avec des acteurs du secteur lucratif. Une expérience promue par le HCR qui, selon l’auteure, ne donne pas les résultats attendus. Surtout, elle aboutirait à une déresponsabilisation des acteurs sociopolitiques comme économiques. [Lire la suite]

Comment l’arrivée des entreprises réinterroge les notions de légitimité et de redevabilité : l’exemple des programmes de cash transfer

Par Isabelle Schlaepfer  - C’est à une salutaire mise en perspective que nous invite Isabelle Schlaepfer dans le débat sur les impacts de l’arrivée des entreprises dans le domaine humanitaire. Puisant à la question récurrente de la légitimité des ONG, elle démontre comment les règles du nouveau management influencent la manière de concevoir et de mettre en pratique la redevabilité aussi bien envers les bailleurs, les acteurs gouvernementaux qu’envers les bénéficiaires, de plus en plus conçus comme consommateurs de l’aide. [Lire la suite]

Partenariat avec les opérateurs privés : un indispensable débat au sein des ONG

Par Anne-Aël Pohu  - Pour clore – temporairement – ce dossier, Anne-Aël Pohu aborde le cas particulièrement éclairant des « compagnies privées de développement », ces sociétés qui se sont créées presque exclusivement pour intervenir sur le champ du développement et de l’humanitaire. Percevant des fonds publics, sous-traitant à des ONG pour remplir leurs engagements, elles induisent un véritable changement de paradigme. Les ONG gagneraient à ouvrir un véritable débat pour ne pas être emportées par ce mouvement de fond. [Lire la suite]

TRANSITIONS

De la résilience à la localisation, ou comment les slogans ne suffisent pas à réformer en profondeur le secteur humanitaire

Par Perrine Laissus-Benoist et Benoît Lallau - À intervalles réguliers, le secteur humanitaire bruisse d’un nouveau slogan dont la vertu fédératrice est supposée incarner sa réforme. Pourtant, les phénomènes de mode passent, et bien souvent on déplore la faible intégration des innovations et des nouvelles terminologies développées. Que faut-il en conclure ? C’est à un exercice critique auquel se livrent ici les deux auteurs qui, partant de la résilience, appréhendent la mise en œuvre de la notion relativement récente – et que l’on veut prometteuse – de localisation. [Lire la suite]

INNOVATIONS

Les nouveaux défis en contexte de violences urbaines

Par Oscar Felipe Chavez Aguirre - Les contextes d’intervention des humanitaires changent. Entre les conflits d’empires se réglant sur les champs de bataille et les guerres asymétriques où se mêlent États fragiles, rébellions et mercenaires, on a vu se développer les violences urbaines faisant intervenir des milices paramilitaires, des gangs et autres groupes armés. Comment l’action humanitaire peut-elle se déployer dans de tels contextes ? [Lire la suite]

REPORTAGE

Visa d’Or humanitaire du CICR, 2011-2017 : sept ans de réflexion

La délégation régionale du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en France a créé, en 2011, le « Visa d’Or humanitaire » en partenariat avec le prestigieux festival international de photojournalisme de Perpignan, Visa pour l’image. Doté de 8 000 euros, ce prix récompense le ou la photographe qui aura su raconter en dix images une problématique portant sur l’action et le droit international humanitaires. De 2011 à 2014, ce sont les « soins en danger » qui ont été primés par le jury composé de représentants de médias internationaux et de membres issus du monde humanitaire. Depuis 2015, la thématique des « femmes dans la guerre » est proposée au concours. La lauréate 2017, Angela Ponce Romero, 23 ans, a exposé son travail, Ayacucho : les disparus du conflit, à Perpignan qui a été vu comme les précédents gagnants par plus de 40 000 visiteurs.  [Lire la suite]

CULTURE

L’enquête philosophique et le « drame de l’hospitalité »

 

 

Par Audrey Sala - Guillaume Le Blanc et Fabienne Brugère ont parcouru l’Europe, de la « jungle » de Calais au centre de réfugiés de l’aéroport berlinois de Tempelhof. De ce périple, ils nous livrent ici leur récit et nous questionnent sur la place des « demandeurs de refuge » dans notre société. [Lire la suite]

 

Les leçons du passé pour mieux gérer l’avenir

 

 

Le mot de l'éditeur - Décembre 2013, Guinée : un petit garçon succombe à une maladie non diagnostiquée. Ce décès mystérieux marque le début d’une épidémie d’Ebola de deux ans qui va faire trembler le monde et menacer nombre de pays, riches et pauvres confondus, en divers endroits de la planète. [Lire la suite]

Traducteurs :

Mandy Duret • Fay Guerry • Sophie Jeangeorges • Alain Johnson • Juliet Powys • Benjamin Richardier • Derek Scoins

Remerciements pour leurs contributions bénévoles :

Fay Guerry • Frédéric Joli (CICR - France) • Laethicia Lamotte (Handicap International) • Pauline Restoux/Olivier Vercherand (In medias res) • Philip Wade