La fraternité comme bien commun de l’humanité

La fraternité globale
Michel Joli
Éditions érès, 2020

Le mot de l’éditeur

Dans une perspective darwinienne, Michel Joli développe une conception de la fraternité globale comme un acquis de l’évolution, un « bien commun de l’humanité ». C’est la plus ancienne manifestation de l’instinct social qui assure la protection des plus faibles, sans distinction de groupes. À ce titre elle constitue une nécessité absolue pour conserver à la fois la diversité et l’unité de notre espèce. Atout anthropologique majeur, la fraternité constitue en effet la seule caractéristique universelle qui unit tous les humains.

En cette période de crise mondiale, l’auteur soutient l’urgence de sortir la fraternité du magasin des accessoires et des idéologies, et de la solliciter dans sa globalité comme un argument (et un outil) essentiel pour nous opposer aux excès du capitalisme. Cet essai politique, philosophique, écologique, documenté et engagé ouvre des pistes de réflexion concrètes pour construire, sur de nouvelles bases, la société de demain.

Michel Joli est docteur en médecine, diplômé de l’École supérieure de guerre aérienne. Il a été directeur de cabinet de Haroun Tazieff, en charge de la prévention des risques majeurs. Il a quitté la fonction publique pour cofonder France-libertés, Fondation Danielle Mitterrand et s’engager dans des activités de formation et d’accompagnement d’acteurs de la solidarité internationale. Il est aujourd’hui administrateur de la Fédération Léo Lagrange et de la Fondation France-libertés.