Archives de catégorie : Entretien

Entretien avec Régis Koetschet, ancien diplomate et ambassadeur de France à Kaboul

Ancien diplomate, notamment en poste à Tripoli, Bagdad et Islamabad, Régis Koetschet a également été consul général de France à Jérusalem de 2002 à 2005 puis ambassadeur de France à Kaboul jusqu’en 2008. De ces deux expériences il a tiré deux livres parus en 2021 : Diplomate dans l’Orient en crise. Jérusalem et Kaboul, 2002-2008 (éditions Hémisphères) et À Kaboul rêvait mon père. André Malraux en Afghanistan (éditions Nevicata). Deux livres qui rencontrent une actualité forte quelques mois après le retour des talibans à la tête de l’Afghanistan, et au sujet desquels Boris Martin, rédacteur en chef d’Alternatives Humanitaires, s’est entretenu avec lui.

Retrouvez la recension des deux livres de Régis Koetschet dans le N°18 d’Alternatives Humanitaires, à paraître très prochainement.

Rony Brauman – Ancien président de MSF et directeur d’études au Crash

Nouveauté

Ecoutez l’entretien au format Podcast

Rony Brauman est médecin, diplômé de médecine tropicale et épidémiologie, ancien président de MSF de 1982 à 1994 et directeur d’études au Crash, le Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires à MSF. Engagé dans l’action humanitaire depuis 1977, il a effectué de nombreuses missions, principalement dans le contexte de déplacements de populations et de conflits armés. Il enseigne au Humanitarian and Conflict Response Institute (HCRI) au Royaume-Uni et est chroniqueur à Alternatives Economiques. On le connaît aussi pour ses nombreux ouvrages et articles. C’est l’occasion de revenir sur l’un d’entre eux, écrit en 2018 dans Le Figaro : « La raison humanitaire n’est pas la raison politique ».

Cet entretien vient enrichir notre N°18 dont le focus porte sur « La cause des migrants au péril de la montée des nationalismes : quelles voies pour les organisations de solidarité internationale ? »

Un entretien mené par Boris Martin
Rédacteur en chef de la revue Alternatives Humanitaires

Vers une approche collective de la réponse humanitaire : entretien croisé avec deux coalitions d’ONG

Une approche collective visant à parler d’une voix commune et à agir ensemble lors de crises humanitaires : c’est le pari des structures qui ont fait le choix de rejoindre des coalitions d’ONG. Dans cette vidéo, nous retrouvons le temps d’un entretien croisé les directeurs de deux d’entre elles : Renaud Douci, Délégué général d’Alliance Urgences (France), et Richard Morgan, Directeur de la Coalition humanitaire canadienne.

Entretien mené par Yvan Conoir, consultant international en évaluation et membre du Conseil Scientifique d’Alternatives Humanitaires.

Jean-Christophe Rufin – co-fondateur d’Alternatives Humanitaires

En février 2021, Alternatives Humanitaires fête ses cinq ans. Des enseignements de la crise Ebola à la pandémie qui nous occupe aujourd’hui, du changement climatique à celui, générationnel, qui agite le secteur de l’aide, des évolutions géopolitiques aux innovations technologiques qui transforment l’action des ONG : cinq années d’analyses, de débat et de propositions créatives. À travers quinze numéros, quelque 200 articles et encore plus de contenu en ligne, cette revue s’est peu à peu imposée comme la voix d’une réflexion humanitaire aux racines francophones mais résolument ouverte vers le monde, au cœur d’un dialogue inédit entre acteurs de terrain et milieux académiques des Nords et des Suds. À l’occasion de cet anniversaire, Jean-Christophe Rufin, co-fondateur, revient avec nous sur la création de la revue, l’actualité humanitaire de ces dernières années et l’évolution du milieu de l’aide.

Un entretien mené par Boris Martin, le rédacteur en chef de la revue, à découvrir ci-dessus.

« Lorsqu’on photographie des réfugiés, on suggère l’irruption de la violence de la guerre dans le quotidien »

Entretien avec Bruno Cabanes

Bruno Cabanes est historien, spécialisé en histoire contemporaine. Il occupe la chaire Donald G. and Mary A. Dunn d’histoire de la guerre à l’Ohio State University, aux États-Unis. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur la Première Guerre mondiale et la sortie de guerre. Aux Éditions du Seuil, il a dirigé en 2018 le livre Une histoire de la guerre du XIXe siècle à nos jours. Mais c’est pour un autre livre, publié en 2019 toujours aux Éditions du Seuil, que nous souhaitions discuter avec lui. Il s’agit du livre Un siècle de réfugiés, Photographier l’exil.

Propos recueillis par Boris Martin, rédacteur en chef d’Alternatives Humanitaires.

Khaled Mansour – Chercheur à l’Arab Reform Initiative

COVID-19 Special // Khaled Mansour est chercheur à l’Arab Reform Initiative. Après dix ans de journalisme, il a travaillé pendant 13 ans dans plusieurs opérations d’aide humanitaire et de maintien de la paix. Il a dirigé la première organisation de défense des droits de l’homme en Égypte avant de se consacrer à l’écriture et à l’enseignement. Nous le rejoignons à Aman pour cette interview sur les impacts de la pandémie Covid-19 dans la région.

Entretien mené par Audrey Sala – Coordination & Communication chez Humanitarian Alternatives.

Pr. Francis Akindès – Université Alassane Ouattara

Spécial COVID-19 // Le professeur Francis Akindès est professeur de sociologie à l’Université Alassane Ouattara à Bouaké en Côte d’Ivoire, où nous le rejoignons pour cet entretien sur la montée du COVID-19 en Côte d’Ivoire comme dans la sous-région.

Propos recueillis par Yvan Conoir, membre du Conseil Scientifique de la revue alternatives Humanitaires.

Sandrine Revet – directrice de recherche Sciences Po

Pour cette nouvelle édition de « Parole de chercheur » nous avons rencontré Sandrine Revet, directrice de recherche au CERI (Sciences Po) et auteure du livre Les coulisses du monde des catastrophes « naturelles », une ethnographie menée sur huit ans auprès des professionnels du monde des catastrophes. L’objectif de cette étude était d’observer comment, à partir de représentations des catastrophes très différentes, ces professionnels mettent en commun leurs façons de voir et d’agir face aux catastrophes « naturelles ».

Propos recueillis par Alternatives Humanitaires en janvier 2019.

 

Une recension de l’ouvrage de Sandrine Revet sera disponible dans le N°10 de la revue.

Xavier PLAISANCIE – Médecin

Xavier PLAISANCIE est médecin. Sa thèse, réalisée avec le soutien de Jean-Hervé Bradol et Marc Le Pape, membres du Centre de recherche MSF-Crash portait sur « Les représentations du VIH et leur impact sur le recours aux soins. Enquête au sein de la population masculine de Homa Bay au Kenya ». Nous la publions à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida.

Propos recueillis par Alternatives Humanitaires en novembre 2018.