Archives de catégorie : Innovations

De la possibilité de contrôler un foyer épidémique de VIH

P. Mendiharat


E. Rahmouni


L. Salumu Luzinga

Pierre Mendiharat Directeur adjoint des opérations de Médecins Sans Frontières, Centre opérationnel de Paris

Elba Rahmouni Chargée de diffusion au Centre de réflexion sur l’action et les savoirs humanitaires (CRASH)

Léon Salumu Luzinga Responsable des programmes à Médecins Sans Frontières, Centre opérationnel de Paris

Conçu dans la perspective de diminuer l’incidence du VIH/sida dans un district kenyan, un projet de Médecins Sans Frontières est parvenu à dépasser le fameux objectif des « 3 x 90 » fixé par l’ONUSIDA. Retour sur des résultats encourageants qui ne signifient pas pour autant, selon les auteurs de cet article, que l’épidémie prendra fin d’ici 2030. Continuer la lecture

L’équipe de soutien au terrain du Cluster Global WASH au défi de la coordination humanitaire

J. Lapègue


J. Vettel


M. Rama

Jean Lapègue • Field Support Team Project Manager, Action Against Hunger

Jennifer Vettel • WASH Cluster Coordinator in Iraq, hosted by the United Nations Children’s Fund (UNICEF)

Martina Rama • WASH Cluster Coordinator in Burkina Faso, hosted by the United Nations Children’s Fund (UNICEF)

Le secteur Eau, assainissement et hygiène et la coordination représentent deux problématiques majeures de l’humanitaire contemporain. Dans cet article, les trois auteurs nous offrent une analyse pointue des réalisations et des enjeux d’un dispositif mondial. Continuer la lecture

L’utilisation de la recherche par les ONG : un appel à actions et à réflexions

V. Ridde


S. Dabiré


C. Dagenais

Valéry Ridde • Centre Population et Développement, IRD, France

Solange Dabiré • AGIR, Burkina Faso

Christian Dagenais • Université de Montréal, Canada

Les auteurs rappellent l’importance de tenir compte des résultats de recherche pour les interventions des ONG et montrent les défis techniques et politiques que cela pose. Ils suggèrent plusieurs démarches favorables à la prise en compte des recherches, tout en expliquant que l’on manque encore de connaissances et d’actions à ce propos. Ainsi, ce texte brosse un portrait succinct de l’état de la question pour suggérer la participation en 2021 à un possible dossier d’Alternatives Humanitaires centré sur le transfert des connaissances par les ONG. Continuer la lecture

Recherche opérationnelle et malnutrition : état des savoirs et pistes de réflexions

A. Gomez

P. Revault

P. Patil

Amador Gomez, Pascal Revault, Pawankumar Patil  • Action contre la Faim

De nombreuses ONG ont déjà répondu à l’exigence de lier action et recherche. Il en va ainsi d’Action contre la Faim qui, depuis 2016, organise une conférence permettant de faire le point sur ces éclairages mutuels et les avancées en matière de malnutrition. Les trois auteurs font ici une synthèse de sa dernière édition qui s’est tenue en novembre dernier. Continuer la lecture

La santé environnementale à Médecins du Monde : de l’émergence à la structuration d’un combat

A. Fossier-Heckmann

H. Tiffou

Astrid Fossier-Heckmann et Hugo Tiffou • Groupe santé-environnement de Médecins du Monde

Lier environnement et santé n’est pas une évidence pour beaucoup d’ONG humanitaires. Médecins du Monde est parvenue à faire de cette thématique une de ses priorités. Retour sur un combat qui, en s’appuyant sur le droit à la santé, pourrait rejoindre celui contre les effets du changement climatique. Continuer la lecture

Innover dans les pratiques humanitaires par la recherche en socio-anthropologie

Magali Bouchon • Socio-anthropologue, Médecins du Monde

M. Bouchon

Le 14 décembre dernier se déroulait le séminaire « Les recherches socio-anthropologiques à Médecins du Monde: quelle utilité dans l’action ? ». Cette journée venait faire le bilan des 10 ans de l’approche socio-anthropologique à Médecins du Monde (MdM), mais aussi dresser – en compagnie de chercheurs et d’universitaires – des perspectives pour de bonnes collaborations entre le monde de la recherche et celui de l’action humanitaire. Continuer la lecture

« Le miracle de Kamaishi » : les enseignements du tsunami de 2011 au Japon

Diane Alalouf-Hall • Doctorante en sociologie à l’Université du Québec à Montréal (UQAM)

D. Alalouf-Hall

Le tsunami ayant frappé la côte est de l’île de Honshu au Japon en 2011 n’a pas seulement fait de Fukushima une ville martyre, universel symbole du risque nucléaire actuel. Il a aussi frappé une grande partie des agglomérations exposées à la vague mortelle venue de l’océan Pacifique. Kamaishi est de celles-là, lieu d’un « miracle » puisant au bon sens et à l’éducation des jeunes générations. Continuer la lecture

L’intégration socio-économique des réfugiés passe par la reconnaissance des savoir-faire, diplômes et compétences

Alessia Lefébure • Directrice adjointe de l’École des hautes études en santé publique (EHESP)

A. Lefébure

Alors  que les établissements d’enseignement supérieur sont sommés de recruter davantage d’étudiants, les réfugiés rencontrent de multiples obstacles lorsqu’il s’agit d’y accéder. Signe évident que les pays européens, là comme ailleurs, ne sont pas un paradoxe ni à un renoncement près. Pourtant des outils existent. Continuer la lecture

« L’identité numérique constitue le domaine principal dans lequel la blockchain pourrait jouer en faveur des droits humains »

Entretien avec Julio Alejandro • Président directeur général de Humanitarian Blockchain

J. Alejandro

Si la technologie blockchain est souvent associée au bitcoin et à d’autres cryptomonnaies, ces usages ne représentent que la partie émergée de l’iceberg. L’intérêt qu’elle suscite est motivé par les multiples emplois possibles de cette technologie dans les domaines de l’assurance, de la santé, de l’immobilier, du transport, de la musique et même du vote électoral. Mais la technologie blockchain investit également le monde de l’aide humanitaire.

Continuer la lecture

Morsures de serpent en Afrique : un combat humanitaire et politique

Julien Potet • Médecins Sans Frontières

J. Potet

C’est une innovation sans doute passée inaperçue du grand public, et peut-être même d’une partie du milieu humanitaire. Avec 100 000 morsures mortelles par an, l’envenimation par serpents est désormais considérée comme une maladie tropicale négligée. Julien Potet nous explique comment Médecins Sans Frontières s’en est saisie pour en faire un combat autant humanitaire que politique.

Continuer la lecture