Archives de catégorie : Innovations

La corruption : un défi auquel n’échappe pas le secteur humanitaire

Malika Aït-Mohamed Parent • Sous-Secrétaire général à la FICR, spécialiste de l’anticorruption

malika-ait-mohammed-parent

M Aït-Mohammed Parent

La corruption. Un mot tabou que l’on croirait réservé aux marchés publics, au croisement de la politique, des entreprises peu scrupuleuses et des pieuvres mafieuses. Pourtant, dans les pays fragiles ou déstabilisés dans lesquels ils interviennent, les humanitaires y sont souvent confrontés. Parce qu’ils l’ont parfois intégrée comme un mal nécessaire pour remplir leur mission, ils en oublient que la corruption entretient des systèmes nocifs pour les pays eux-mêmes et les ampute d’une partie des moyens mis à leur disposition. En rappelant les termes de ce dilemme, Malika Aït-Mohamed Parent ouvre également des pistes pour le résoudre. Au profit des bénéficiaires de l’aide.
Continuer la lecture

La Coalition Humanitaire au Canada : vers un humanitaire canadien à trois vitesses ?

Stéphanie Maltais • Université d’Ottawa
Yvan Conoir • Université du Québec à Montréal (UQAM)  et Université Laval (Québec)

StéphanieMaltais

S. Maltais

YvanConoir

Y. Conoir

Depuis dix ans, la Coalition Humanitaire au Canada a transformé en partie les règles du jeu en matière de réponse humanitaire de la part des ONG canadiennes. Les grandes ONG qui la composent s’imposent des règles de gouvernance et de programmation qui rendent difficile l’entrée de plus petites structures. À l’inverse, certains autres grands opérateurs humanitaires canadiens ne souhaitent pas (encore) en faire partie. La Coalition reçoit aussi l’appui marqué du gouvernement fédéral qui lui confie un Fonds canadien pour l’assistance humanitaire afin de répondre aux crises oubliées ou de moindre ampleur. Au terme d’un cycle décennal incluant une quinzaine de réponses humanitaires importantes, Stéphanie Maltais et Yvan Conoir dressent le bilan de ce modèle novateur en Amérique du Nord et s’interrogent sur l’avenir des opérateurs humanitaires canadiens qui n’en sont pas membres.

Continuer la lecture

L’humanitaire à l’épreuve des mobilisations citoyennes. L’exemple du mouvement sénégalais Y en a marre

Thomas Fouquet – Institut des mondes africains (CNRS)

Thomas Fouquet

T. Fouquet

Comment la rhétorique humanitaire peut-elle être mobilisée dans le cadre de luttes citoyennes dans les Suds et comment les mobilisations ainsi suscitées peuvent-elles interpeller les ONG humanitaires du Nord ? C’est à cette interrogation croisée que nous convie Thomas Fouquet, revenant sur les premiers succès médiatiques et politiques du mouvement sénégalais Y en a marre. Un tel mouvement, a priori éloigné de l’humanitaire, préfigure peut-être pour les ONG occidentales une nouvelle façon de se relier aux dynamiques qui, dans les Suds, rejoignent le désir de nombre d’entre elles d’être plus ancrées localement et de s’appuyer sur les forces endogènes.

Continuer la lecture