Archives de catégorie : Numéro 18 – Novembre 2021

Du chauvinisme politique et de la naturalisation des privilèges raciaux au Myanmar

E. S. Molano

Eduardo S. Molano • A journalist, in the course of a PhD in Migration Studies at Sussex University (United Kingdom)

Derrière la crise politique et le sort des Rohingyas, c’est toute une construction ancienne des marqueurs ethniques comme de la hiérarchie sociale qu’il faut appréhender. L’auteur nous permet cette lecture à la croisée de l’actualité – le récent coup d’État – et de la durable errance des migrants au Bangladesh. Continuer la lecture

Variations nationalistes en Équateur : les ONG face à l’inclusion et à l’exclusion des exilés colombiens et vénézuéliens

L. Laplace

Lucie Laplace Doctorante en science politique, Université Lumière Lyon 2, laboratoire Triangle

L’Équateur s’est longtemps présenté comme un pays d’accueil particulièrement favorable aux migrants. Mais depuis une dizaine d’années, le « nationalisme inclusif » s’est transformé en un « nationalisme excluant ». Les ONG d’aide aux migrants forcés se sont mobilisées juridiquement et en mettant en place des programmes économiques pour promouvoir la figure du « bon » réfugié. Continuer la lecture

Indésirables du Brésil : la promesse reniée faite aux réfugiés vénézuéliens

T. Valiquette


Y. Su


G. Scheidweiler

Tyler Valiquette PhD student (University College London, United Kingdom)

Yvonne Su Assistant Professor (York University, Toronto, Canada)

Gerson Scheidweiler Research Director of the National Observatory of Women in Politics (Brasilia, Brazil)

S’appuyant sur une enquête, cet article soutient que, malgré la promesse du Brésil d’accueillir favorablement les demandeurs d’asile vénézuéliens, le pays reste hostile aux migrants, en particulier ceux issus de la communauté LGBTQI+. Continuer la lecture

La gestion des dévouements, des risques et des affects : récits d’expérience de bénévoles de la Croix-Rouge française face à l’urgence Covid-19

O. Névissas

Olivia Névissas • Anthropologue

Au plus près des bénéficiaires, les bénévoles de la Croix-Rouge française se sont engagés au risque de leur santé physique et mentale. Comment ont-ils géré cette situation exceptionnelle qui impactait autant leur engagement que les habituelles méthodes de management ? C’est à ces questions que l’autrice, s’appuyant sur une étude financée par la Fondation Croix-Rouge française, répond. 

Continuer la lecture

Continuum des violences dans les trajectoires migratoires forcées : le reconnaître et agir

I. Auclair


L. Suelves Ezquerro

Isabelle Auclair  • Titulaire de la Chaire Claire-Bonenfant – Femmes, Savoirs et Sociétés et professeure à l’Université Laval (Québec)

Lorena Suelves Ezquerro • Diplômée en travail social des universités de Saragosse (Espagne) et de Toulouse (France), en thèse de doctorat en anthropologie à l’Université Laval (Québec)

S’ajoutant à la contrainte ou à l’angoisse du départ, les violences de tous ordres ne cessent d’accompagner les personnes migrantes le long de leur exil. Pour les autrices, reconnaître l’existence de ce « continuum » est une étape indispensable pour en atténuer les manifestations. Continuer la lecture

La cause des migrants au péril de la montée des nationalismes : quelle voie pour les organisations de solidarité internationale ?

C. Egger

Clara Egger • Professeure adjointe à l’université de Groningue (Pays-Bas), directrice des études du master commun NOHA Erasmus Mundus en action humanitaire internationale et membre du Comité de rédaction d’Alternatives Humanitaires

Copilote du dossier de ce numéro avec Boris Martin, rédacteur en chef

Continuer la lecture